Qu’est-ce que l’endométriose ? - Sixty8 - Acheter du CBD suisse en ligne

Qu’est-ce que l’endométriose ?

8 mars 2021

8 minutes de lecture

Qu’est-ce que l’endométriose ?

L’endométriose, maladie longtemps ignorée, parfois très difficile à vivre au quotidien, se définit comme la présence en dehors de la cavité utérine de tissu semblable à l’endomètre qui subira, lors de chacun des cycles menstruels ultérieurs, l’influence des modifications hormonales. C’est une maladie gynécologique qui touche 1 femme sur 10 et engendre des complications à long terme. 

Les femmes qui en souffrent ont un endomètre invasif qui colonise d’autres organes. Ces fragments de muqueuse utérine, qui, au lieu d’être détruits par le système immunitaire, vont s’implanter puis, sous l’effet des stimulations hormonales ultérieures, proliférer sur les organes de voisinage (péritoine, ovaire, trompe, intestin, vessie, uretère, diaphragme…).

L’endométriose est ainsi responsable de douleurs pelviennes invalidantes et parfois même d’infertilité. Ces symptômes ont un impact majeur sur la qualité de vie des personnes atteintes avec un retentissement majeur sur leur vie personnelle et conjugale mais également professionnelle et sociale.

D’origine inconnue et difficile à diagnostiquer, il n’existe à l’heure actuelle pas de traitement de cette maladie et les solutions de soulagement des symptômes actuellement prescrit comportent de nombreux effets secondaires : antalgiques puissants, prises d’hormones en continu, chirurgie, etc.

Qu’est-que le CBD ?

Le CBD ou Cannabidiol fait partie de la centaine de composés chimiques, connus sous le nom de cannabinoïdes, que l’on trouve dans la plante de cannabis. Le CBD est non psychoactif et ne provoque donc pas la sensation de “défonce” ou d’euphorie généralement associée au cannabis ou à la marijuana, car il ne contient pas de THC (tétrahydrocannabinol) ou des traces négligeables (THC < 0,2%) comme l’autorise la loi. Il possède par contre de nombreux effets thérapeutiques sur le corps et l’esprit humains.

Le CBD aide notre corps de manière significative en agissant sur le système endocannabinoïde, présent dans tout notre organisme. Le rôle de ce système est de maintenir constamment l’équilibre physiologique du corps, aussi appelé homéostasie.

On retrouve les récepteurs de ce système dans le cerveau, le système nerveux et la plupart des organes périphériques. Le système endocannabinoïde participe à la réponse immunitaire et participe à réguler la température, le taux de cholestérol, le pH, l’humeur, l’appétit, la mémoire, le sommeil ou encore la sensation de douleur.

Comment le CBD peut-il soulager les symptômes de l’endo?

Le CBD possède de nombreuses vertus thérapeutiques, notamment avec ces propriétés anti-inflammatoires et analgésiques, il permet de soulager de nombreux maux: douleurs, maux de têtes, anxiété, fatigue et inflammation. Le CBD inhibe la transmission neuronale dans les voies de la douleur, ce qui est une façon fantaisiste de dire “ça empêche le message de passer”, car c’est ce qu’est la douleur : un message de votre cerveau à votre corps que quelque chose ne va pas. Au Canada, il est même prescrit pour le traitement de la sclérose en plaques et de la douleur cancéreuse. Les femmes possédant un grand nombre de récepteurs du système endocannabinoïde dans la région pelvienne, les effets anti-douleurs sont donc particulièrement efficaces dans cette zone : en période de règle ou pour soulager les douleurs liées à l’endométriose.

Le CBD peut significativement améliorer la qualité de vie durant les périodes de crise de douleurs. De plus le chanvre calme également l’anxiété et le stress, affecte de manière positive la dépression et possède des propriétés anti-nauséeuses bien connues qui vont contribuer au bien être général de la femme, et l’aider à se sentir mieux.

Le chanvre est également connu pour améliorer la qualité du sommeil, ce qui est souvent bénéfique dans ces périodes de douleurs intenses. Une étude montre qu’après un mois de prise de CBD, les troubles du sommeil ont diminué chez 66% des participants. Ces études soulignent principalement la capacité du CBD à interagir avec les récepteurs de la sérotonine et les récepteurs GABA dans le cerveau. La sérotonine joue un rôle important dans l’humeur et l’anxiété, et le GABA est connu comme le principal neurotransmetteur “inhibiteur”, ce qui signifie qu’il calme l’activité excessive du cerveau et favorise la relaxation.

Sources insomnies : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6164964/
Sources douleurs : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22585736

Comment profiter des bienfaits du CBD pour soulager des douleurs liées à l’endométriose ?

Ingestion
Pour soulager des douleurs liées à l’endométriose, l’ingestion du CBD est recommandée afin de profiter de tous les bienfaits sans risque pulmonaire. Rappelons-le, la fumée quelle qu’elle soit agresse les poumons et réduit l’efficacité du chanvre puisqu’une partie des molécules est détruite dans la combustion. La méthode la plus rapide en termes de ressentie est l’huile sublinguale, en effet avec quelques gouttes sous la langue les effets se font ressentir en 4/5min. Le CBD va pouvoir passer directement dans le sang via la veine linguale (sous la langue). On peut également avaler l’huile de CBD directement, mais il faudra patienter entre 20 et 30min pour en ressentir les effets. C’est pareil si l’on décide de cuisiner le CBD ou de la consommer en tisane, c’est très efficace mais un peu plus long puisqu’il faut attendre que le CBD soit digéré par l’estomac.

Nous vous conseillons de vous référer à notre article sur les dosages  afin de mieux comprendre votre posologie (chacune étant différente) et pour découvrir les autres produits dérivés et leurs usages.

Application cutanée
Appliqué directement sur la peau, le CBD permet d’augmenter les effets d’une consommation par ingestion. Les molécules de CBD en crème peuvent soulager les muscles, aussi bien dans le cas d’une crampe que d’une courbature. L’application de crème combinée à la chaleur d’une bouillotte sur le bas ventre va significativement soulager les douleurs menstruelles.

Dans le cas présent, la crème va venir agir en profondeur sur les récepteurs CB1 et CB2 du système endocannabinoïde afin de réduire l’inflammation.

Quels usages faire du CBD pour soulager l’endométriose ?

L’endométriose peut prendre différentes formes et les douleurs liées à celles-ci peuvent être très différentes. La gestion de la douleur pouvant être très différente d’une personne à une autre, il n’y a pas UNE bonne façon de traiter les symptômes de l’endométriose. C’est à chacune de s’écouter et de comprendre les messages de son corps.

Consommation quotidienne
La manière la plus efficace de traiter des douleurs chroniques, notamment liées à l’endométriose, est de consommer du CBD chaque jour en petite quantité afin d’aider le corps à se réguler. Le CBD qui agit sur le système endocannabinoïde, vient renforcer l’action du corps, et la production de nos propres cannabinoïdes ! (Oui oui, votre corps produit des cannabinoïdes!) Donc, en consommant chaque jour du CBD, on aide son corps à retrouver l’équilibre homéostatique et on prévient les crises, qui sont donc moins fortes et moins régulières

De plus, la consommation quotidienne permet de réguler d’autres constantes du corps : l’humeur, l’appétit, la mémoire, le sommeil, la température, le taux de cholestérol, le pH, .. Les bienfaits sont multiples, et il arrive souvent que des personnes souhaitant soulager des douleurs chroniques constatent une amélioration de leur sommeil entre autres.

Consommation ponctuelle lors de ‘crise
Il est parfaitement possible de consommer du CBD seulement lors de périodes de douleurs intenses. Il existe plusieurs façon de l’ingérer :

Soit en mettant directement les gouttes sous la langue et attendre 30-40 sec pour que le CBD puisse passer dans le sang via la veine linguale (qui passe sous la langue) ce qui permet une action très rapide. 

Il est également possible de mettre les gouttes sur de la mie de pain et mettre la boulette de pain sous la langue, il est ainsi plus facile de compter les gouttes et ça atténue le goût et la texture de l’huile que certaines personnes n’apprécient pas en bouche. Il est également possible d’avaler les gouttes, directement depuis la pipette, dans une tisane ou dans un yogourt par exemple, l’effet prendra un peu plus de temps, 20-40min, mais c’est aussi efficace.

Il est également possible de cuisiner avec, un bon gâteau au CBD, ça vous réconfortera ! de nombreuses recettes sont disponibles sur notre blog. Encore une fois, nous vous conseillons de jeter un œil sur l’article dosages  afin de mieux connaître votre posologie.

Vers un traitement de l’endométriose par le CBD ?

A l’heure actuelle, le CBD n’est préconisé que pour soulager les symptômes liés à l’endométriose. Pourtant certaines pistes de recherche prometteuses laissent à penser que les cannabinoïdes pourraient un jour permettre de soigner cette maladie. Il y aurait ainsi des liens importants entre le système endocannabinoïde et le système reproducteur, or le CBD est connu pour agir sur le système endocannabinoïde.

Selon de récentes recherches menées aux USA, l’une des causes de l’endométriose pourrait être un déséquilibre du système endocannabinoïde. D’autres études tendent à montrer que la prolifération de l’endomètre pourrait être freinée par le CBD car ce tissu est particulièrement riche en récepteurs CB1 et CB2 (Récepteurs des cannabinoïdes).

Reste que les liens entre système endocannabinoïde et endométriose sont encore mal connus et que de nombreuses études doivent encore être menées avant de trouver un véritable médicament au CBD.

Source : https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0002944010629227

Pour aller plus loin sur le sujet ..

On a coutume de dire qu’il n’y a pas une mais “des” endométrioses car cette maladie ne se développe pas de la même façon d’une femme à l’autre… Il n’existe pas de certitudes concernant l’endométriose si ce n’est qu’elle revêt différentes formes à différents endroits selon différentes proportions d’une femme à l’autre.

Les médecins se veulent rassurants : dans 1/3 des cas, l’endométriose ne se développe pas, stagne, voire régresse grâce au traitement (médical ou chirurgical) ou de façon spontanée, notamment pour les formes superficielles. Cependant, on sait aussi que certaines endométrioses vont évoluer vers des formes sévères dont la prise en charge est complexe et relève de la multidisciplinarité. C’est là tout l’intérêt d’un diagnostic le plus précoce possible, pour éviter une potentielle aggravation des symptômes et une détérioration de la qualité de vie.

Les types d’endométriose

Aujourd’hui on ne classifie plus les endométrioses en “stades” I – II – III – IV. On parle désormais de 3 types d’endométriose. Voici les définitions issues des Recommandations pour la pratique clinique de l’endométriose (RPC endométriose) publiées par la Haute autorité de santé et le Collège national  des gynécologues et obstétriciens de France (CNGOF) en 2018 :

– l’endométriose superficielle (ou péritonéale) qui désigne la présence d’implants d’endomètre ectopiques localisés à la surface du péritoine,

– l’endométriose ovarienne : l’endométriome ovarien est un kyste de l’ovaire caractérisé par son contenu liquidien couleur chocolat,

– l’endométriose pelvienne profonde (ou sous-péritonéale) correspond aux lésions qui s’infiltrent en profondeur à plus de 5 mm sous la surface du péritoine. L’endométriose profonde peut toucher typiquement les ligaments utérosacrés (50 % des cas), le cul-de-sac vaginal postérieur (15 %), l’intestin (20-25 %), représenté majoritairement par la face antérieure du rectum et la jonction recto-sigmoïdienne, la vessie (10 %), les uretères (3 %) et au delà de la cavité pelvienne, le sigmoïde, le côlon droit, l’appendice et l’iléon terminal pour les localisations les plus fréquentes.

Rappelons qu’il n’y a pas de corrélation entre l’intensité de la douleur ou le type d’endométriose et qu’une endométriose superficielle peut être très douloureuse en raison de la présence de nombreux nerfs.

Pour mieux comprendre cette maladie n’hésitez pas à vous renseigner auprès de l’association EndoFrance, il est également possible de les soutenir financièrement ou par du bénévolat dans leur lutte contre l’endométriose !


Aucun commentaire

Soyez le premier à saisir un commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Latte CBD chaï


Qui est endofrance ?